Recherche plein texte

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Les critiques au sujet de la viande rouge concernent de nombreuses personnes

Berne, 4 decembre 2014: Dans un rapport de la Commission fédérale de l’alimentation paru en octobre 2014, la consommation de viande rouge est commentée de manière critique. Quelles pourraient être les effets de ces constatations sur les marchés ?

Selon ce rapport, une consommation excessive, notamment de charcuterie et de viande hachée, peut avoir des effets négatifs sur la santé à long terme.

Quelles pourraient être les effets de ces constatations sur les marchés ?

La plupart des ménages suisses seraient notamment concernés. La consommation de viande rouge est cependant différente selon les caractéristiques des ménages. Entre octobre 2013 et septembre 2014, les achats de charcuterie dans le commerce de détail ont principalement eu lieu en Suisse alémanique (12,3kg/ ménage) et dans les régions rurales (14,3kg/ ménage) (cf. graphique ci-dessous). La consommation augmente en même temps que le revenu et l'âge (en tenant compte du fait que le nombre d'habitants par ménage diminue avec l'âge). Cela ne concerne pas les ménages à haut revenu (plus de 110 000 CHF), dans lesquels la consommation à domicile de charcuterie baisse de nouveau (10,8 kg). On part du principe ici que la consommation hors domicile de produits à base de viande est plus importante que dans les ménages à faible revenu.


Fin secteur de contenu



http://www.blw.admin.ch/dokumentation/00844/00850/index.html?lang=fr