Recherche plein texte

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Les œufs en coquille importés sont plus chers chez les grossistes

Berne, 7 novembre 2014: Dans le libre-service de gros, le marché des œufs en coquille est dominé par les ventes d’œufs issus de l’élevage au sol.

En Suisse, le libre-service de gros propose à la vente de grandes quantités à des conditions avantageuses. Les acquéreurs privés sont les restaurants et d'autres acteurs du secteur de la restauration, ainsi que des consommateurs privés disposant d'une carte d'achat. Comme les œufs sont une matière première importante pour divers produits de consommation tels que les pâtisseries, les aliments pour le petit-déjeuner ou les pâtes fait maison, ils occupent une place importante dans le commerce de gros. Dans le commerce de gros, les œufs suisses peuvent être achetés nettement moins cher que chez les détaillants (cf. graphique ci-dessous). Les achats d'œufs issus de l'élevage en plein air sont jusqu'à 30 % moins chers dans le libre-service de gros (environ 20 ct. de moins que dans le commerce de détail).

Il en va autrement des achats d'œufs importés. Les détaillants offrent ici des conditions plus favorables : un œuf étranger issu de l'élevage au sol se vend en moyenne 29 ct./pièce, environ 5 % de moins que dans le libre-service de gros.

Dans le libre-service de gros, le marché des œufs en coquille (sans les produits transformés à base d'œufs) est dominé par les ventes d'œufs issus de l'élevage au sol (CH et importés). Les parts de marché les plus importantes dans le marché des œufs (y compris les produits à base d'œufs) reviennent aux œufs importés et aux produits fabriqués à partir d'œufs étrangers.


Fin secteur de contenu



http://www.blw.admin.ch/dokumentation/00844/00851/index.html?lang=fr