Recherche plein texte

Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Monitoring agro-environnemental

Sur la base d’indicateurs agro-environnementaux (IAE), l’OFAG effectue un monitoring afin d’évaluer l’influence de l’agriculture sur la qualité de l’environnement.

Le monitoring agro-environnemental (MAE) permet d'observer l'effet de l'agriculture sur l'environnement. Grâce aux IAE, des effets soudains et indésirés peuvent être mis en évidence et des recherches plus approfondies peuvent être entreprises afin d'en rechercher les causes. Ainsi le MAE constitue une base d'information importante pour le développement continu de la politique agricole et le grand publique mais aussi pour la recherche lorsqu'il s'agit d'approfondir nos connaissances sur les interactions entre les pratiques agricoles et l'environnement.

Systématique matricielle des indicateurs agro-environnementaux
Systématique matricielle des indicateurs agro-environnementaux

Dépouillement centralisé des indicateurs agro-environnementaux (DC-IAE)

Le dépouillement centralisé des indicateurs agro-environnementaux (DC-IAE) se construit de manière analogue au dépouillement centralisé des données comptables et permet la récolte de données de pratiques agricoles dans un réseau d'exploitations et leur mise en valeur afin de fournir des informations agro-environnementales au niveau régional et par types d'exploitations agricoles.

Ainsi, depuis 2009, les données écologiques importantes d'un réseau d'exploitations sont récoltées et font l'objet d'un dépouillement centralisé. L'OFAG travaille avec les mêmes partenaires que pour le dépouillement centralisé des données comptables, c'est à dire les agriculteurs ainsi que les fiduciaires agricoles regroupées au sein de l'association fiduciaire agricole suisse (Fidagri), Agroscope et Agridea. Les fiduciaires agricoles sont les interlocuteurs directs des agriculteurs concernés. Elles examinent une première fois la qualité des données collectées et les transmettent au dépouillement centralisé. Agroscope est le centre de compétences indicateurs agro-environnementaux; il se charge non seulement du calcul des indicateurs, mais aussi de leur développement méthodologique.

Les données sont collectées par les agriculteurs à l'aide du logiciel Agrotech, spécialement adapté à cet effet, qui appartient à Agridea et à l'Union suisse des Paysans (USP). La charge administrative que cela représente pour les agriculteurs a cependant un effet restrictif. C'est pourquoi les données que les agriculteurs sont tenus de relever pour répondre d'une part à l'obligation de fournir des données pour les PER (prestations écologiques requises) et d'autre part aux exigences fixées dans l'ordonnance sur les médicaments vétérinaires sont pratiquement les seules à être relevées. Le carnet des champs, par exemple, en fait partie. Il contient une grande quantité de données écologiques importantes. Des indications complémentaires doivent également être fournies concernant par exemple la consommation annuelle de diesel.

La collecte de données écologiques dans certaines exploitations comptables a démarré avec un nombre encore restreint d'exploitations. Au fil des ans celui-ci devra encore augmenter afin d'être toujours mieux représentatif.


Fin secteur de contenu



http://www.blw.admin.ch/themen/00010/00070/index.html?lang=fr