Bio

Les poivrons suisses marquent souvent des points grâce au bio

Berne, 29 juin 2021: D’après la Centrale Suisse de la culture maraîchère et des cultures spéciales (CCM), les poivrons affichent une consommation de 5,3 kilos par habitant, se hissant ainsi en 2020 au troisième rang des légumes préférés de la population helvétique. Bien que la plupart des poivrons aient été importés (2020 : 98 %), une modeste production, essentiellement biologique, s’est développée en Suisse sans protection douanière (part bio de la surface cultivée en 2020 : 48 %). Or, si la proportion de terres dédiées à la culture biologique a nettement augmenté ces dix dernières années, elle n’en a pas moins connu un fort recul l’année passée.
Grafik_mbb_f 1

Notre analyse des statistiques sur les surfaces cultivées de la CCM révèle que la part des surfaces dédiées à l’agriculture biologique de 35 % a augmenté en moyenne entre 2009 et 2011 pour culminer à 57 % en 2018. La superficie consacrée à la production biologique a connu une hausse, passant de 5,7 hectares (ø2009-2011) en 2019 à 12,5 hectares, son plus haut niveau. Les poivrons issus de la production conventionnelle n’ont pas connu une telle évolution : les surfaces cultivées ont oscillé entre 6,7 hectares en 2014 et 11,7 hectares en 2009 et 2013.

Il ressort aussi de la comparaison avec d’autres légumes que la part des terres affectées à la production biologique est particulièrement élevée. La part moyenne du bio de tous les légumes se situait entre 12,5  % (ø2009-2011) et 19,8 % (2020). Ce pourcentage est aussi largement supérieur à la moyenne dans la catégorie des légumes-fruits, dont font partie les poivrons. Les tomates de taille moyenne, par exemple, ont atteint en 2020 leur niveau maximum, soit une part bio des surfaces cultivées de 14,7 %.

La part du bio est supérieure à la moyenne notamment pour des raisons culturales. Selon les experts, les poivrons sont, de par leur courte période de culture, économiquement moins avantageux dans l’agriculture conventionnelle que d’autres cultures en serre, comme les tomates et les concombres, dont le rendement à la surface est plus important. En revanche, ils sont, dans l’agriculture biologique, une option intéressante dans le système de rotation des cultures.

S’imposer sur un marché non protégé



Informations complémentaires

Dernière modification 28.06.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Suisse
Tél
+41 58 462 25 11
Fax
+41 58 462 26 34

e-mail

Imprimer contact

Carte

Office fédéral de l'agriculture OFAG

Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne

map of Schwarzenburgstrasse 165<br>
		3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/markt/marktbeobachtung/bio.html