Œufs

Record: la Suisse consomme plus de 1,5 milliard d’œufs

Berne, 27 mars 2018: Le secteur Analyses du marché de l’Office fédéral de l’agriculture publie les données du marché suisse des œufs 2017 sous la forme d’un tableau de bord et d’infographies. À cet égard, le lecteur trouvera des repères méthodologiques dans un document intitulé Foire aux questions. De plus, toutes les séries de chiffres sont disponibles en ligne sous la forme d’une grille Excel de données structurées.
Eier Bild f.JPG

Nouveau record dans la consommation d’œufs

La consommation d’œufs en Suisse a augmenté de 1 % en 2017 par rapport à l’année précédente, pour passer à 1,51 milliard de pièces. Elle a ainsi atteint une nouvelle valeur record. La hausse de la consommation d’œufs dans le pays, qui dépasse les 1,5 milliard de pièces, s’explique d’une part par la croissance de 0,8 % de la population résidante. D’autre part, la consommation par habitant a légèrement augmenté (0,2 %), pour passer à 177 œufs. En Allemagne, la consommation par habitant est nettement plus élevée qu’en Suisse, avec 235 œufs.

Croissance du marché des œufs bio

Les œufs bio restent très demandés. La production totale d’œufs bio a augmenté de 12 % en 2017, pour atteindre un pic de 158 millions de pièces, ce qui correspond à une part de marché de 17,2 % de tous les œufs produits en Suisse. Les ventes d’œufs bio ont augmenté de 7,6 % dans le commerce de détail. En parallèle, les ventes d’œufs d’élevage en plein air dans le commerce de détail ont également augmenté de 5,8 %, pour atteindre plus de 200 millions de pièces. Avec une part de marché de 58,2 %, les œufs d’élevage au sol (suisses et importés) conservent la part la plus importante des ventes au détail.

Croissance de la part indigène

En 2017, les producteurs suisses d’œufs ont augmenté leur production de 1,8 %, laquelle a dépassé les 923 millions d’œufs. Depuis 2013, les producteurs ont augmenté leur production de 111 millions d’œufs, ce qui représente une hausse de 13,7 % au cours des cinq dernières années. La part de marché indigène a ainsi atteint 61,1 %, ce qui correspond à une hausse de 10 % par rapport à la moyenne des années 2006-2010.

Recul des ventes d’œufs importés

Les ventes d’œufs importés ont baissé de 4,9 % dans le commerce de détail suisse. Une raison possible de cette forte baisse est la perte de confiance des consommateurs vis-à-vis des œufs importés en raison du scandale des œufs contaminés au fipronil. Cette affaire concernait principalement la production d’œufs dans le nord de l’Allemagne et aux Pays-Bas, qui sont les deux principaux pays fournisseurs d’œufs importés pour la Suisse.

Situation stable pour les prix sur le marché des œufs

La hausse de l’offre indigène, alliée à l’augmentation de la demande d’œufs suisses, a conduit à une situation stable sur le marché suisse des œufs. Les prix sont donc aussi restés généralement stables à tous les échelons du marché des œufs.

Épuisement de l’allégement du marché

La Confédération met à disposition chaque année 1,9 million de francs pour les mesures d’allégement du marché telles que les campagnes d’œufs cassés et de ventes à prix réduit. En 2017, ces fonds ont été entièrement utilisés par la branche des œufs, contrairement aux années précédentes.


Informations complémentaires

Dernière modification 27.03.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Suisse
Tél
+41 58 462 25 11
Fax
+41 58 462 26 34

e-mail

Imprimer contact

Carte

Office fédéral de l'agriculture OFAG

Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne

map of Schwarzenburgstrasse 165<br>
		3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/markt/marktbeobachtung/eier.html