Fruits et légumes

Les poires Conférence et les poires Williams défient le recul des ventes

Berne, 31 janvier 2019: L’année de la poire 2018 a été marquée par des stocks vides pendant le premier semestre et par une récolte importante pendant le deuxième semestre. Au total, les ventes ont reculé de 7,7 % en 2018 par rapport à l’année précédente, pour passer à 14 355 t, et des changements importants ont été notés dans le top 5 des variétés de poire les plus vendues.
grafik_f.JPG

Les variétés Kaiser Alexander et Louise Bonne ont notamment enregistré un recul considérable des ventes. Parmi les cinq variétés de poires les plus vendues, il y en a cependant eu deux qui ont nettement progressé : Conférence et Williams.

La poire Conférence est numéro un en 2018

Cela s’explique par des ventes élevées de Conférence pendant le premier semestre : en raison de la faible quantité de marchandise suisse en stock, une grande quantité de marchandise importée a été proposée. En ce qui concerne la poire Williams, les ventes ont notamment augmenté au cours du deuxième semestre, en raison d’une récolte importante de cette poire d’été, qui a été vendue rapidement.

En raison de cette évolution, la poire Conférence a été la variété la plus vendue en Suisse en 2018. Avec des ventes au détail de 2815 t, une poire vendue sur cinq appartenait à la variété Conférence.

Demande de poire élevée en Suisse romande

Un sondage réalisé par Nielsen Suisse auprès des ménages confirme le recul général des ventes : en 2018, les ménages suisses ont acheté moins de poires de table que lors des trois années précédentes, avec 3,1 kg par ménage. Cette nette tendance à la baisse n’est cependant observée qu’en Suisse alémanique, où l’on a acheté 18 % moins de poires qu’en 2015 (Suisse romande : -3 %). Pendant la période observée 2015-18, les Suisses romands ont consommé systématiquement plus de poires que les Suisses alémaniques, par exemple 3,6 Kg en 2018 (contre 3 kg en Suisse alémanique).

La structure d’âge influence la préférence pour les poires

Les ménages dont le responsable est âgé de 65 ans ou plus sont les principaux acheteurs de poires. Ce groupe se distingue nettement en 2018 avec des achats de 5,1 kg.

Les enfants influencent également la demande des ménages en poires. Alors que les ménages avec un enfant achètent moins de poires que la moyenne suisse, les ménages avec deux enfants se situent légèrement en dessus de la moyenne, avec 3,3 kg. La demande est la plus marquée chez les ménages avec trois enfants ou plus : 3,9 kg dans le commerce de détail. Les possibilités limitées de stockage par les consommateurs pourraient expliquer le fait que la consommation de poires est moins importante chez les petits ménages avec enfants que chez les grands. D’autres facteurs tels que le revenu, la taille du ménage ou la situation en ville/à la campagne peuvent influencer la demande et ont ainsi été analysés en conséquence. Toutefois, les caractéristiques des ménages mentionnées ci-dessus se sont révélées particulièrement frappantes. Il s’agit donc de facteurs déterminants pour la demande.


Informations complémentaires

Dernière modification 20.02.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Suisse
Tél
+41 58 462 25 11
Fax
+41 58 462 26 34

e-mail

Imprimer contact

Carte

Office fédéral de l'agriculture OFAG

Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne

map of Schwarzenburgstrasse 165<br>
		3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/markt/marktbeobachtung/fruechte-und-gemuese.html