Fruits et légumes

Augmentation des achats à l’étranger

Berne, 21 juin 2018: Entre 2014 et 2017, les achats à l’étranger ont enregistré une hausse de 32 % pour les fruits, de 10 % pour les légumes (pommes de terre comprises) et de 29 % pour les jus.  
grafik_f.JPG
Part des achats à l'étranger sur l'ensemble des achats (ø2014-2017)
  Volume des achats Valeur des achats
Fruits 3.09% 2.55%
Légumes 3.81% 2.91%
Jus 1.39% 1.50%

En 2017, les quantités de fruits achetés en Suisse ont progressé de 7,8 %, celles de légumes de 2,1 %, tandis que celles de jus ont baissé de 2,3 % par rapport à 2014. Malgré une nette croissance, les achats à l’étranger continuent à représenter moins de 5 % de tous les fruits, légumes et jus achetés par les ménages (voir tableau). Tel est le résultat de l’analyse des achats d’un échantillon représentatif d’environ 3000 ménages suisses qui participent au panel de consommateurs de la société Nielsen (voir encadré). Les taux de croissance annuels des volumes et des dépenses des ménages sont indiqués dans le graphique.

Augmentation constante des achats de fruits à l’étranger

Si les quantités de fruits achetées à l’étranger progressent constamment, celles de légumes et de jus ont, quant à elles, connu des baisses certaines années. La plus forte hausse des achats à l’étranger a été observée en 2015 dans les segments des fruits (+16 %) et des jus (+21 %). Il est possible que la forte appréciation du franc au début de cette année-là ait incité les consommateurs suisses à acheter les produits étrangers dont les prix étaient libellés en euros. En revanche, le volume des achats de légumes à l’étranger a légèrement diminué au cours de cette période pour remonter considérablement l’année suivante (+24 %), puis enregistrer un nouveau recul (-9 %).

Les dépenses des ménages à l’étranger ont connu une augmentation similaire à celle des volumes dans le segment des légumes. Les quantités de fruits et de jus achetés ont connu leur plus forte croissance entre 2014 et 2015, alors que leur valeur marchande a atteint un pic entre 2016 et 2017. L’accroissement des dépenses générées par l’achat de fruits et de jus ainsi que le recul des volumes de légumes sont autant de facteurs qui ont entraîné en 2017 une hausse des prix moyens des produits achetés dans les trois segments par rapport à l’année précédente (voir graphique).

Importance des achats de légumes à l’étranger

La part des produits achetés à l’étranger sur l’ensemble des achats montre que les consommateurs optent plus pour les légumes que pour les fruits et pour les jus en dehors de la Suisse. Entre 2014 et 2017, les ménages suisses se sont procuré en moyenne 3,8 % des légumes à l’étranger. Ce pourcentage était de 3,1 % pour les fruits et de 1,4 % pour les jus.

Il en va de même pour les dépenses. La part des achats à l’étranger sur les dépenses totales est légèrement inférieure à celle sur les volumes pour les légumes et les fruits, et un peu plus élevée pour les jus. Une comparaison des prix moyens des achats à l’étranger et de ceux effectués en Suisse permet d’expliquer ces différences.

grafik_f_unten.JPG

Achat de jus haut de gamme à l’étranger

Il n’est pas très surprenant que le prix moyen des fruits et des légumes achetés à l’étranger ait été, chaque année, nettement inférieur à celui des produits payés en Suisse. Fait intéressant : les jus achetés à l’étranger étaient généralement plus chers que ceux choisis par les consommateurs en Suisse (sauf en 2016). Lorsqu’on compare les prix moyens, il ne faut pas oublier que la composition des groupes de produits peut différer. Un autre facteur pourrait ici jouer un rôle : les ménages suisses achètent moins les jus bon marché à l’étranger et recherchent plutôt des articles de marque, qui sont moins chers dans ces pays ou qui sont introuvables en Suisse.

On constate dans l’ensemble que les ménages suisses étudiés privilégient à l’étranger les fruits et légumes frais relativement avantageux, alors qu’ils achètent plutôt des jus plus chers.

Le panel de consommateurs

Environ 3000 ménages de la Suisse alémanique et de la Suisse romande (sans le Tessin) participent au panel de consommateurs de Nielsen Suisse. Les données relatives aux achats de chacun des membres de ces ménages sont saisies tout au long de l’année. L’objectif consiste à déterminer les volumes et les dépenses de tous les produits achetés par ces ménages.

Le lieu où le produit a été acheté est également enregistré, ce qui permet de distinguer les achats à l’étranger de ceux effectués en Suisse. Les produits provenant de la zone euro sont indiqués en euros par le ménage, puis convertis en francs suisses dans la base de données de Nielsen.


Informations complémentaires

Dernière modification 12.07.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Suisse
Tél
+41 58 462 25 11
Fax
+41 58 462 26 34

e-mail

Imprimer contact

Carte

Office fédéral de l'agriculture OFAG

Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne

map of Schwarzenburgstrasse 165<br>
		3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/markt/marktbeobachtung/fruechte-und-gemuese.html