Ralstonia solanacearum (pourriture brune, flétrissement bactérien)

QO_Ralstonia solanacearum Bild von Agroscope Copyright für BLW vorhanden
Image: Agroscope

La bactérie Ralstonia solanacearum fait partie des organismes phytopathogènes les plus sérieux et les plus dangereux du globe. Cet agent bactérien est redouté notamment en raison de l’étendue de sa gamme d’hôtes (plus de 200 espèces de plantes utiles et ornementales appartenant à plus de 60 familles botaniques), de son fort potentiel de nuisance, de son agressivité et de sa persistance ainsi que de sa répartition géographique déjà importante. Ralstonia solanacearum est considéré comme un organisme de quarantaine en Suisse et a été observé pour la première fois en janvier 2017 dans plusieurs exploitations horticoles spécialisées dans la culture des rosiers. Cette bactérie particulièrement dangereuse a été introduite en Suisse et dans d’autres pays européens via de jeunes plantules de rosiers infectés en provenance des Pays-Bas. Ralstonia solanacearum doit être éliminée selon les instructions du service phytosanitaire compétent, afin d’empêcher sa propagation dans notre pays et de prévenir les dégâts qu’elle pourrait causer aux plantes cultivées comme les pommes de terre et les tomates. Cet agent bactérien est inoffensif pour l’homme et les animaux.

Si c’est dans les zones subtropicales et tropicales que la bactérie Ralstonia solanacearum cause le plus de dégâts, elle représente néanmoins un danger croissant pour le continent européen. Outre la pourriture brune et la flétrissure bactérienne de la pomme de terre connue de longue date en Europe (causée par la race 3 de Ralstonia solanacearum), plusieurs cas d’infection par une nouvelle variante tropicale (race 1) ont été signalés aux Pays-Bas ces trois dernières années dans des exploitations horticoles, concernant des rosiers, des curcumas et des anthuriums (aussi appelés anthures flamant rose ou langue de feu). La bactérie représente un grand danger surtout pour les plantes de la famille des solanacées (p. ex. pomme de terre, tomate, piment le tabac et les aubergines). Elle peut se propager rapidement via l’eau, le sol, les plantes, les parties végétales et les outils aratoires et infecter des plantes saines. La race 1 de Ralstonia solanacearum a été observée en Suisse et dans plusieurs pays européens, mais pour l’instant uniquement dans des exploitations horticoles.

Vous trouverez des informations complémentaires et des réponses aux principales questions sur la fiche technique Ralstonia solanacearum.

Informations complémentaires

Dernière modification 27.02.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Service phytosanitaire fédéral (SPF)
Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Tel.
+41 58 462 25 50
Fax
+41 58 462 26 34

phyto@blw.admin.ch

www.servicephyto.ch

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/nachhaltige-produktion/pflanzenschutz/pflanzengesundheit-eidg-pflanzenschutzdienst/schutz-vor-besonders-gefaehrlichen-schadorganismen/ralstonia-solanacearum.html