Céréales panifiables et aliments pour animaux

Céréales panifiables

Les besoins indigènes en céréales panifiables (blé, seigle, épeautre, amidonnier, engrain) sont essentiellement couverts par la production suisse. Les importations de céréales panifiables ont principalement lieu dans le cadre du contingent tarifaire de 70 000 tonnes ou, en dehors du contingent tarifaire, à partir des zones franches autour de Genève. Il est possible d'effectuer des importations hors contingent tarifaire à tarif réduit pour certaines utilisations. Les exportations ont une importance secondaire, en raison des différences de prix. Les exportations de céréales ont lieu dans des quantités notables grâce à la réduction du prix de la matière première au moyen de mesures relevant du droit privé ou dans le cadre du trafic de perfectionnement.

Aliments pour animaux et céréales fourragères

Les aliments simples destinés à l’alimentation animale, constitués de matières premières végétales, couvrent les besoins essentiels des animaux. Il s’y ajoute les aliments composés, issus de divers produits et substances, de différentes provenances et diversement transformés. Ces aliments composés peuvent être destinés aux animaux d’élevage comme aux animaux de compagnie.

Bilan fourrager

En Suisse, les herbages constituent l’essentiel des aliments pour animaux et l’élément principal du bilan fourrager. Les animaux d’élevage se nourrissent non seulement d’herbages, mais encore d’aliments concentrés et de sous-produits de l’industrie alimentaire. Grâce aux fourrages grossiers tels que l’herbe, le foin et aux fourrages ensilés, la Suisse produit 86 % de l’alimentation animale dont elle a besoin. Les 14 % restants se composent surtout de céréales de soja (bilan fourrager d’Agristat) et sont destinés principalement aux poules et aux porcs, qui ne digèrent pas les fourrages grossiers.

Sécurité de la production

À l’OFAG, c’est le secteur Sécurité de la production et alimentation animale qui est chargé d’identifier les risques pesant sur la production agricole. Quant aux fabricants d’aliments pour animaux, s’ils souhaitent commercialiser leurs produits ou demander une autorisation pour des additifs destinés à l’alimentation animale, ils sont priés de contacter le service compétent au sein de l’institut de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux.

Importations et exportations

Le secteur Importations et exportations de l’OFAG est responsable des questions concernant le commerce extérieur, s’agissant des produits agricoles. Les disposition légales relatives à l’importation d’aliments pour animaux dépendent de la nature des marchandises concernées, auxquelles correspondent chacune un numéro du tarif douanier. Sur demande écrite, l’Administration fédérale des douanes donne des renseignements sur le tarif douanier.

Informations complémentaires

Dernière modification 24.02.2021

Début de la page

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/nachhaltige-produktion/pflanzliche-produktion/getreide-und-futtermittel.html