Il est possible de réduire les besoins énergétiques de l’agriculture

Berne, 21.06.2017 - Ces vingt-cinq dernières années, la production agricole a augmenté, engendrant également une augmentation des besoins énergétiques. Or, il est possible de réduire la consommation d’énergie par divers moyens : l’utilisation économe en carburant des machines agricoles, des normes énergétiques pour les étables et l’utilisation efficiente des engrais et des aliments pour animaux. Les instruments actuels de la politique énergétique, climatique et agricole aident l’agriculture à exploiter le potentiel existant. C’est la conclusion à laquelle est parvenu le rapport sur la consommation énergétique de l’agriculture suisse adopté par le Conseil fédéral le 21 juin 2017.

Dans son postulat (13.3682), le Conseiller national PLR Jacques Bourgeois a chargé le Conseil fédéral de déterminer la part de combustibles fossiles utilisés par l’agriculture et de présenter des solutions pour réduire la dépendance à ce type d’énergie. Le rapport du Conseil fédéral dresse le tableau de la consommation énergétique directe et indirecte de l’agriculture suisse et identifie des possibilités d’amélioration.

Un potentiel de réduction réside dans une utilisation économe en carburant des machines agricoles, la fixation de normes énergétiques pour les étables et une utilisation efficiente des engrais et des aliments pour animaux. Les instruments de la politique énergétique, climatique et agricole constituent un soutien à cet égard.

En raison de l’absence de matières premières, la Suisse dépend à 100 % des importations autant en ce qui concerne les énergies non renouvelables, comme le pétrole, que les engrais minéraux. Cette dépendance vis-à-vis des importations exige de bonnes et solides relations commerciales avec l’étranger ainsi que l’accès à des réserves en cas de problèmes d’acheminement. Ces conditions sont remplies notamment grâce à la politique extérieure en matière énergétique et à la prévention des crises. Actuellement, la situation de l’approvisionnement est considérée comme relativement sûre. Cependant, au regard de la demande énergétique mondiale croissante et de la pollution environnementale générée, il est nécessaire de réduire la consommation d’énergie et surtout celle des énergies non renouvelables.


Adresse pour l'envoi de questions

Jürg Jordi,
Responsable secteur Communication
tél. +41 58 462 81 28,
juerg.jordi@blw.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Contact

Responsable de la Communication et porte-parole

Florie Marion
Tel. +41 58 461 14 41
Fax  +41 58 462 26 34

Florie Marion

Imprimer contact

Abonnement aux news

L'OFAG publie toutes les informations aux médias sur la plateforme de l’administration fédérale www.news.admin.ch. Les abonnements peuvent être souscrits sur mesure (par thèmes ou unités organisationnelles). L’accès est protégé par un mot de passe et requiert une inscription.

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/services/medienmitteilungen.msg-id-67188.html