Statistiques de ventes des produits phyto-sanitaires en Suisse

Berne, 04.02.2019 - L’Office fédéral de l’agriculture OFAG a publié les statistiques de ventes des produits phytosanitaires (PPh) pour la période 2008 à 2017. La quantité totale de produits phytosanitaires commercialisées est en diminution depuis 2013. La baisse est particulièrement marquée pour les herbicides en général et le glyphosate en particulier dont les ventes ont diminué de 45% depuis 2008. La quantité de produits utilisables uniquement dans l’agriculture conventionnelle est en diminution tandis que celle des produits utilisables en agriculture biolo-gique et conventionnelle est en augmentation.

Herbicides toujours en baisse

Pour la quatrième année consécutive, la quantité totale de produits commercialisés a baissé pour atteindre 2030 tonnes en 2017. Une analyse détaillée des chiffres permet quelques constatations intéressantes. Ainsi entre 2008 et 2017, les quantités commercialisées d’herbicides ont diminué de 250 tonnes, ce qui représentent une réduction de 29 %. Une grande partie de cette réduction peut être attribuée aux quantités commercialisées de glyphosate qui ont baissé de 45 % pour atteindre 186 tonnes en 2017. L’utilisation de plus en plus fréquente de technique de lutte mécanique contre les mauvaises herbes est également une explication probable du recul de l’utilisation des herbicides.

Substances actives utilisables dans l’agriculture biologique en hausse

Les ventes des substances actives utilisables en agriculture biologiques ont augmenté de 40 % depuis 2008, passant de 600 tonnes en 2008 à 840 tonnes en 2017. Cette augmentation est en partie expliquée par l’augmentation de la surface agricole consacrée à l’agriculture biologique ces dix dernières années (+33 %). Elle peut également s’expliquer par le recours plus fréquent à ces produits par le reste des agriculteurs en lieu et place des autres produits phytosanitaires.

Baisse des autres substances

Les quantités de produits phytosanitaires utilisables en dehors de l’agriculture biologique sont en diminution de 27 % depuis 2011 passant de 1710 tonnes à 1250 tonnes en 2017.

Parmi ces substances, certaines d’entre elles présentent un potentiel de risque particulier notamment en raison de leur risque d’accumulation dans les sols. Le plan d’action sur les produits phytosanitaires a pour objectif de réduire de 30 % d’ici 2027 l’utilisation de ces substances par rapport à la période de référence 2012–2015. Une diminution de 14 % peut déjà être observée.

Produits les plus commercialisés

Parmi les dix substances actives les plus vendues, le cuivre, l’huile de paraffine, l’huile de colza et le souffre peuvent être utilisés en agriculture biologique et dans les cultures conventionnelles. Le glyphosate (herbicide), le folpet (fongicide en viticulture), le mancozèbe (fongicide, pommes de terre), le chlorothalonil (fongicide céréales et cultures maraîchères), le métamitron (herbicide, betteraves sucrières), le captan (fongicide en arboriculture) complètent ce groupe des 10 substances les plus commercialisées en Suisse.


Adresse pour l'envoi de questions

Florie Marion, OFAG, secteur Communication et services linguistiques, tél. +41 58 461 14 41



Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Contact

Resp. suppléante de la Communication et porte-parole

Florie Marion
Tel. +41 58 461 14 41
Fax  +41 58 462 26 34

Florie Marion

Imprimer contact

Abonnement aux news

L'OFAG publie toutes les informations aux médias sur la plateforme de l’administration fédérale www.news.admin.ch. Les abonnements peuvent être souscrits sur mesure (par thèmes ou unités organisationnelles). L’accès est protégé par un mot de passe et requiert une inscription.

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/services/medienmitteilungen.msg-id-73847.html