Retrait du chlorothalonil avec effet immédiat

Berne, 12.12.2019 - L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a décidé de retirer l’autorisation de mise en circulation des produits contenant le fongicide chlorothalonil avec effet immédiat. Ce retrait est réalisé dans le cadre du programme de réexamen des anciens produits phytosanitaires. Une centaine de substances ont déjà été réexaminées à ce jour.

A la suite de l’annonce de retrait de la substance chlorothalonil par l’OFAG en été 2019, les parties intéressées, (fabricants et ONG environnementales) ont pu faire part de leurs commentaires. De nouvelles données provenant de laboratoires agréés et concernant la toxicité de certains produits de dégradation ont été fournies par l’industrie. Après examen des données complémentaires par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), il n’est pas possible d’exclure que certains produits de dégradation de ce fongicide n’aient pas d’effet négatif à long terme sur la santé. Par ailleurs, l’OSAV partage l’évaluation de la commission de l’UE à propos du chlorothalonil, soit que la substance doit probablement être classée comme cancérigène. Ainsi les métabolites dans les eaux souterraines doivent être considérées comme pertinentes.

Comme l’on peut s’attendre à retrouver ces produits en dessus des normes légales fixées pour les eaux de boissons, il est nécessaire d’agir rapidement afin de réduire leur présence dans les eaux souterraines. L’OFAG retire donc les autorisations de vente des produits avec effet immédiat et interdit leur utilisation dès le 1er janvier 2020.

Une centaine de substances déjà réexaminées

Les exigences actuelles pour l’autorisation des produits phytosanitaires sont plus sévères que celles en vigueur il y a vingt ans. Les produits qui pouvaient être autorisés dans les années 70-80 ne peuvent plus forcément être homologués aujourd’hui. En 2010, la Confédération a mis en place un programme de réexamen des anciens produits afin de s’assurer qu’ils remplissent encore les exigences actuelles.

C’est dans le cadre de ce réexamen qu’il a été constaté que certains produits de dégradation du chlorothalonil devaient être considérés comme pertinents dans les eaux souterraines. A ce jour près d’une centaine de substances actives utilisées comme produits phytosanitaires ont fait l’objet d’un tel réexamen. C’est la première fois que la question de la pertinence d’un produit de dégradation dans les eaux souterraines conduit à retirer des produits phytosanitaires.


Adresse pour l'envoi de questions

Florie Marion Office fédéral de l’agriculture OFAG, secteur Communication et services linguistiques, tél. +41 58 461 14 41


Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Contact

Responsable de la Communication et porte-parole

Florie Marion
Tel. +41 58 461 14 41
Fax  +41 58 462 26 34

Florie Marion

Imprimer contact

Abonnement aux news

L'OFAG publie toutes les informations aux médias sur la plateforme de l’administration fédérale www.news.admin.ch. Les abonnements peuvent être souscrits sur mesure (par thèmes ou unités organisationnelles). L’accès est protégé par un mot de passe et requiert une inscription.

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/services/medienmitteilungen.msg-id-77491.html