Dérégulation du chanvre dans la législation sur les semences

Berne, 17.12.2020 - À partir du 1er janvier 2021, le chanvre ne sera plus soumis à la législation agricole sur les semences. L’Office fédéral de l’agriculture rend ainsi possibles la production et la mise en circulation de semences et de plans destinés à la production de chanvre CBD dans l’agriculture. La culture et l’utilisation de chanvre stupéfiant (cannabis) sont en revanche régies par la législation sur les stupéfiants et sont, de manière générale, interdites.

La législation sur les semences garantit, pour les principales espèces végétales cultivées, que l’agriculture dispose exclusivement de semences de variétés végétales ayant passé les épreuves de performance et dont la qualité et l’identité sont assurées. En 1998, le chanvre a été soumis à la législation sur les semences afin d’établir au-delà de cet objectif de qualité et d’identité une distinction entre le chanvre utilisé à des fins industrielles comme plante oléagineuse et à fibres et le cannabis, qui est un stupéfiant interdit. 

Aujourd’hui, la valeur limite pour le cannabinoïde psychotrope qu’est le tétrahydrocannabinol (THC), définie dans la législation sur les stupéfiants en 2011, permet une délimitation suffisante entre le chanvre et le cannabis, interdit. Par conséquent, le chanvre oléagineux et à fibres utilisé industriellement ainsi que le chanvre CBD ne sont pas soumis à la législation sur les stupéfiants. Les fleurs du chanvre CBD sont utilisées comme substitut du tabac ou sont transformées en d’autres produits prêts à l’emploi. Pour la production du chanvre CBD, d’autres variétés que le chanvre oléagineux et à fibres sont utilisées, mais elles ne peuvent cependant pas être autorisées en vertu de la législation sur les semences en vigueur. 

À l’avenir, il devra en outre être possible de cultiver du cannabis au sens de la législation sur les stupéfiants dans l’agriculture à des fins spécifiques. L’Office fédéral de la santé publique élabore actuellement les bases juridiques nécessaires à l’utilisation médicale du cannabis et aux essais pilotes scientifiques sur le cannabis à des fins non médicales. Le potentiel de la culture suisse de plantes médicinales et aromatiques sera ainsi pris en compte en bonne et due forme. 

Afin de permettre le développement de systèmes culturaux et de méthodes de multiplication des plantes appropriés dans l’agriculture, toutes les dispositions de l’ordonnance du DEFR sur les semences et plants relatives au chanvre ont été abrogées dans le cadre du train d’ordonnances agricoles 2020. 


Adresse pour l'envoi de questions

Florie Marion, secteur Communication et services linguistiques, tél. +41 58 461 14 41; Jonathan Fisch, secteur Communication et services linguistiques, tél. + 41 58 483 92 78.



Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Contact

Service d'information

Tel. +41 58 461 14 41
Tel. +41 58 483 92 78

media@blw.admin.ch

Imprimer contact

Abonnement aux news

L'OFAG publie toutes les informations aux médias sur la plateforme de l’administration fédérale www.news.admin.ch. Les abonnements peuvent être souscrits sur mesure (par thèmes ou unités organisationnelles). L’accès est protégé par un mot de passe et requiert une inscription.

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/services/medienmitteilungen.msg-id-81612.html