Augmentation de 1 500 tonnes du contingent tarifaire du beurre

Berne, 16.02.2021 - Le 16 février, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a décidé de relever de 1 500 tonnes le contingent tarifaire du beurre pour l’année 2021, comme le demande l’Interprofession du lait. La persistance, depuis 2020, d’une demande élevée de produits laitiers a en effet entraîné une pénurie de beurre sur le marché suisse. L’augmentation de 1 500 tonnes des volumes importés vise à garantir l’approvisionnement au moins jusqu’en automne.

La demande de beurre dans le commerce de détail suisse reste forte du fait des mesures arrêtées par le Conseil fédéral pour éradiquer le coronavirus. L’offre intérieure de beurre sera probablement insuffisante pour répondre à la demande pendant l’année en cours.

La création de valeur ajoutée étant plus importante dans la production de fromage que dans celle de beurre et de produits à base de lait écrémé, il faut s’attendre à ce qu’une grande partie de la production en légère hausse continue à être utilisée pour produire du fromage. La filière estime, sur la base de son analyse du marché, que le beurre suisse ne sera une denrée rare qu’à la fin de l’été 2021. Or, les importations doivent être autorisées bien plus tôt pour que le commerce et les entreprises de transformation puissent plus facilement passer au beurre d’importation.

Pour toutes ces raisons, l’OFAG a décidé d’entrer en matière sur la requête de l’Interprofession du lait, qui demandait d’augmenter de 1 500 tonnes le contingent tarifaire partiel « Beurre et autres matières grasses du lait ».

Le contingent tarifaire partiel sera immédiatement mis en adjudication pour que les importations puissent débuter dès le début du mois de mars 2021. La quantité importée est relativement faible par rapport à celle qui est consommée : compte tenu d’une consommation annuelle de 40 000 tonnes de beurre, les 1 500 tonnes supplémentaires couvrent les besoins de moins de deux semaines.

La commission de l’Interprofession du lait qui s’occupe des importations de beurre procédera à une nouvelle analyse de la situation dans deux à trois mois. Il est possible que d’autres demandes de relèvement du contingent tarifaire partiel du beurre soient déposées, si la situation reste tendue sur le marché du lait.


Adresse pour l'envoi de questions

Florie Marion, secteur Communication et services linguistiques, tél. +41 58 461 14 41


Auteur

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

Contact

Service d'information

Tel. +41 58 461 14 41
Tel. +41 58 483 92 78

media@blw.admin.ch

Imprimer contact

Abonnement aux news

L'OFAG publie toutes les informations aux médias sur la plateforme de l’administration fédérale www.news.admin.ch. Les abonnements peuvent être souscrits sur mesure (par thèmes ou unités organisationnelles). L’accès est protégé par un mot de passe et requiert une inscription.

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/services/medienmitteilungen.msg-id-82326.html