Initiatives

Le Conseil fédéral rejette les initiatives sur l’eau potable et sur les pesticides

Par les dispositions de ces deux textes, la sécurité alimentaire du pays serait compromise, la production de denrées alimentaires en Suisse affaiblie et son impact environnemental reporté sur l’étranger. Le Conseil fédéral rejette les deux initiatives.

Informations complémentaires

Meilleure protection

Trajectoire de réduction pour les risques découlant de l’utilisation de pesticides

Le Parlement rejette l’initiative pour une eau potable propre et une alimentation saine ainsi que l’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse ». Il veut toutefois assurer une meilleure protection des cours d’eau, des lacs et de l’eau potable contre les pesticides. C’est pourquoi il a élaboré plusieurs modifications de loi pour réduire les risques pouvant découler de l’utilisation de pesticides.

Système alimentaire

Débat sur notre système alimentaire

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, convoquera en septembre 2021 un Sommet sur les systèmes alimentaires. L’ONU invite ses États membres à lancer au niveau national des dialogues sur les systèmes alimentaires avant le sommet. La Suisse a décidé d’engager aussi un dialogue multipar-tite national en trois étapes. Plus d'informations

Coronavirus

Nouveau coronavirus

Dans les exploitations agricoles également, il faut respecter les règles d'hygiène et mettre en œuvre des concepts de protection. Les questions et réponses les plus importantes en rapport avec le nouveau coronavirus se trouvent ici dans l'aperçu. Des différences cantonales sont possibles par rapport à la version fédérale. FAQ pour le domaine de l’agriculture

Communiqués de presse

Archive

Javascript est requis pour afficher les communiqués de presse. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas activer Javascript, veuillez utiliser le lien ci-dessous pour accéder au portail d’information de l’administration fédérale.

Vers le portail d’information de l’administration fédérale

Grands dossiers

Politique agricole

Grâce à sa politique agricole, la Confédération met en place les conditions-cadre permettant aux familles paysannes de répondre au mieux aux attentes de la population, comme le demande la Constitution suisse (art. 104).

Paiements directs

Chacune des prestations d'intérêt général devant être fournies par l'agriculture en vertu de l'art. 104 de la Constitution fédérale est désormais encouragée par un type de paiement direct spécifique.

Protection des plantes

La protection des cultures contre les maladies et contre les organismes nuisibles ainsi que contre la concurrence des adventices joue un rôle primordial dans l’agriculture.

Observation du marché

Le secteur Observation du marché fournit des informations régulières sur l’évolution des prix dans les marchés agricoles, dans le but d’améliorer la transparence du marché et de rapporter les évolutions à long terme.

Importation de produits agricoles

La réglementation des importations de produits agricoles est une des mesures visant à soutenir et à protéger la production suisse. De plus amples informations à ce sujet se trouvent ici.

Développement rural et améliorations structurelles

Promouvoir la vitalité de l'espace rural est l'une des priorités de la politique agricole visant à une agriculture et une alimentation durables.


Bienvenue à l’Office fédéral de l’agriculture

Christian Hofer, Directeur de l’Office fédéral de l’agriculture

L’Office fédéral de l’agriculture poursuit un but : que l’agriculture contribue substantiellement à la sécurité alimentaire de la Suisse grâce à une production durable, compte tenu de la diversité des intérêts en jeu. Nous jetons les bases d’une politique agricole pragmatique et tournée vers l’avenir, et appliquons cette politique dans un souci d’efficacité.

Le cadre que nous avons instauré permet aux secteurs agricole et agroalimentaire de s’imposer sur le marché. L’accent est mis à cet égard sur l’esprit d’innovation, sur l’efficacité, sur le développement durable et sur la diversité. Les ressources naturelles sont exploitées de façon rationnelle et l’empreinte écologique est réduite.

La Suisse a besoin d’une agriculture polyvalente. C’est dans ce but que nous agissons maintenant, pour les générations suivantes.

Twitter

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home.html