Les femmes dans l'agriculture

Frauen_in_der_Landwirtschaft_Landwirtin_Bäuerin

Les femmes influencent considérablement l’agriculture par leurs multiples activités à la maison et à la ferme.

Les femmes jouent un rôle important dans l’agriculture. Elles se chargent de tâches domestiques et de l’éducation des enfants, travaillent souvent dans l’exploitation ou s’occupent des grands-parents. Elles sont nombreuses à exercer également une activité professionnelle non agricole et à pratiquer le bénévolat.

Le rôle de la femme varie fortement : certaines dirigent l’exploitation en en assumant pleinement la responsabilité, tandis que d’autres partagent cette responsabilité avec leur partenaire. Certaines femmes aident sporadiquement aux tâches de l’exploitation tandis que d’autres n’y participent pas du tout.

Le statut juridique des femmes rurales se compose, comme chez les hommes, des éléments suivants :

  • état civil, régime matrimonial et responsabilité (pour les femmes mariées) ;
  • statut quant aux les assurances sociales (AVS) ou à la position professionnelle ;
  • statut juridique dans l’exploitation et responsabilité ;
  • régime de propriété.

Sur les 150 100 personnes employées dans l’agriculture en 2019, pas moins de 54 000 étaient des femmes (36 %), dont près de 3 300 cheffes d’exploitation. La plupart de ces femmes sont mariées, et c’est généralement le mari qui dirige l’exploitation et qui en est le propriétaire.

En été 2012 (chiffres les plus récents), le temps que les paysannes passaient à accomplir leurs tâches hebdomadaires se répartissait de la manière suivante : en moyenne, 24 heures pour le ménage, 11 heures pour la garde des enfants, 3 heures pour les soins prodigués à des personnes âgées ou malades et 6 heures pour les travaux de jardinage et d’entretien. Ces femmes s’occupaient également de l’exploitation (22 h), des tâches administratives (4 h) et d’activités para-agricoles (4 h). Elles travaillaient aussi en moyenne 8 heures par semaine en dehors de l’exploitation. Elles consacraient en moyenne 3 heures par semaines au bénévolat.

Travail fourni dans l’exploitation généralement non rémunéré

La majorité des femmes sont des conjointes aidantes non rémunérées. Mais elles sont de plus en plus nombreuses à avoir un revenu soumis à cotisation AVS parce qu’elles exercent une activité professionnelle à l’extérieur, ont un statut de salariée dans l’exploitation, assurent la gestion autonome d’une branche de production ou d’une exploitation paysanne. Leur couverture sociale s’en trouve également améliorée.

Peu d'études

Malgré l’importance du rôle des femmes dans l’agriculture suisse, peu d’études portent sur ce thème. C’est à la faveur de l’étude nationale « Le rôle de la femme dans l’agriculture », réalisée en 2002 sur mandat de l’Office fédéral de l’agriculture, qu’ont été recueillies pour la première fois des données quantitatives et qualitatives fiables en Suisse. Cette enquête a été réitérée dix ans plus tard dans un cadre analogue. Une nouvelle vaste étude d’envergure nationale est actuellement prévue pour 2022, sur le modèle de celles qui ont été réalisées en 2002 et en 2012.

Informations complémentaires

Dernière modification 18.01.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de l’agriculture OFAG Secteur Recherche, innovation, évaluation
Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne

Esther Grossenbacher

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/politik/soziales/frauen-in-der-landwirtschaft.html