Contribution in situ

Au moyen de la contribution in situ, la Confédération encourage la conservation de la diversité génétique des plantes fourragères sur place (in situ) sur une superficie maximale de 2 750 hectares dans l’ensemble de la Suisse.

Prairie à vulpin

Conservation in situ de plantes fourragères

En vertu de l’art. 147a de la loi sur l’agriculture, il est possible de soutenir par des contributions des surfaces sur lesquelles des plantes fourragères sauvages autochtones adaptées aux conditions locales sont conservées in situ et donc rendues accessibles aux générations futures.

Afin de conserver la diversité génétique locale des plantes fourragères, la conservation in situ au sens de l’art. 2, let. f, ORPGAA (RS 916.181) est visée sur des surfaces herbagères permanentes sélectionnées. Les exploitations agricoles ont un rôle central à long terme à jouer dans la conservation. La diversité existante peut se développer grâce à une exploitation adaptée à la surface.

Les objectifs de biodiversité suivants sont poursuivis :

a. Sauvegarde de la diversité génétique :
La diversité génétique naturelle des plantes fourragères sur prairie permanente est conservée.

b. Utilisation durable :
Les caractéristiques génétiques des plantes fourragères peuvent être utilisées en l’état.

c. Adaptation permanente :
L’adaptation continue des plantes fourragères à l’évolution des conditions naturelles est assurée.

Régions biogéographiques

Le graphique ci-dessous présente les surfaces in situ déjà reconnues :

Régions biogéographiques de la Suisse (source : OFEV)

Informations complémentaires

Dernière modification 05.12.2023

Début de la page

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/instrumente/direktzahlungen/in-situ-beitrag.html