Zones protégées

Pour les organismes nuisibles particulièrement dangereux, qui ne sont pas encore réglementés en tant qu’organismes de quarantaine, des zones non contaminées peuvent être délimitées comment zonées protégées à des conditions précises.

Suisse

En Suisse, il n’existe actuellement qu’une seule zone protégée : l’ensemble du canton du Valais est considéré comme zone protégée contre le feu bactérien (Erwinia amylovora).

Les végétaux, les parties de végétaux vivants (sauf les semences et les fruits) et le pollen vivant destiné à la pollinisation d’Amelanchier (amélanchier), Chaenomeles (cognassier d’ornement), Crataegus (aubépine), Cydonia (cognassier), Eriobotrya (néflier du Japon), Malus (pommier), Mespilus (néflier), Pyracantha (buisson ardent), Pyrus (poirier) et Sorbus (alisier) ne peuvent être transférés vers le Valais et remis en Valais qu’avec un passeport phytosanitaire. Cela vaut aussi pour les particuliers.

UE

Dans l’UE, il existe des zones protégées contre différents organismes nuisibles. Quiconque souhaite exporter du matériel végétal à destination de ces zones protégées doit savoir que des exigences plus strictes sont à remplir pour certaines marchandises et qu’un passeport phytosanitaire de zone protégée est prescrit (cela vaut aussi pour les particuliers).

Informations complémentaires

Dernière modification 31.01.2020

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'agriculture OFAG Service phytosanitaire fédéral SPF
Schwarzenburgstrasse 165
3003 Berne
Tél.
+41 58 462 25 50
fax
+41 58 462 26 34

phyto@blw.admin.ch

Imprimer contact

https://www.blw.admin.ch/content/blw/fr/home/nachhaltige-produktion/Pflanzengesundheit/schaedlingeundkrankheiten/schutzgebiete.html